Droiture et Sagesse sont l'essence de nos armes


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Silex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Silex   Sam 19 Mar - 7:40

La rumeur se répandait, bruissante et sinuante, dans tout Cyrosh, glissait jusqu'à Mérulik, parcourait les sentiers boisés de Far et de Gonk : L'Ordre vénérable et légendaire des Chevaliers d'Etherius cherchait de nouvelles recrues.
Cette annonce faisait briller les yeux des jeunes aventuriers fougueux et battre le coeur des péronnelles de vert vêtues.
Les élus, ceux que l'Ordre avait repérés, fanfaronnaient dans les tavernes, brandissant leur missive d'invitation et offrant des tournées générales sous une avalanche d'accolades mi admiratives mi envieuses.

Silex était en train d'observer une de ces possibles futures recrues. L'homme prenait des poses, se rengorgeait, faisait bouffer le jabot de sa chemise toute juste achetée, lançait des sourires ravageurs aux serveuses, la main sur la garde sertie de verroteries brillantes de son épée.
Les ivrognes, parias et autres indigents qui composaient la clientèle de ce bouge miteux et puant des bas fond de Mérulik souriaient de toutes leurs rares dents branlantes, tous prêts à déclamer un poème en alexandrins en son honneur en échange d'une pinte ou deux.

Silex dissimula un sourire sous un capuchon. Placé où il était, contre le mur de mauvaises planches pleines d'échardes du taudis, les pieds sur la table et une chope ébréchée devant lui, il n'intéressait pas la foule qui se pressait devant le comptoir.

Un mouvement à l'entrée de la taverne attira son attention. Un gamin en haillons, le visage noir de crasse strié de coulées de morve blanchâtre se faufilait entre les jambes des buveurs et se dirigeait vers lui, fouillant, négligemment mais avec une habilité certaine, les poches de tous ceux qu'il croisait.
Silex se redressa, posant les pieds au sol, prêt à retourner à l'impudent drôle qui oserait tenter de le voler une gifle à lui décrocher la tête.
Mais le gamin des rues se contenta de poser un parchemin entouré d'un ruban de velours sur la table tachée et de lui décocher un sourire éclatant.
De sa main gantée, Silex ramena à lui la missive avant de désigner au gamin d'un mouvement de menton son écuelle intacte.
L'enfant escalada le banc et se jeta sur le ragout tandis que Silex, perplexe, examinait la lettre.
Le velin était de grande qualité, de même que le tissu qui le fermait.
Il l'ouvrit après un regard amusé vers le petit goinfre assis en face de lui et déroula le parchemin.
Il reconnut aussitôt les armoiries gravées dans le cachet de cire.
Etherius.
Ainsi ils l'avaient repéré.
L'idée lui était désagréable. Cela signifiait qu'il n'était pas aussi invisible qu'il voulait le croire.
Agacé il parcourut la lettre, pour y trouver la confirmation de ce qu'il soupçonnait.
Il était invité à la forteresse des chevaliers.
Il réenroula le parchemin, le glissa dans sa manche et quitta, songeur, la taverne.


Le lendemain, à l'aube.
Il avait laissé la nuit naitre, vivre et mourir avant de se mettre en route.
La lueur hésitante et rosé de l'aurore avait face place au gris doré du matin. Quelques lambeaux de brume cotonneuse s'accrochaient sur les tours de la forteresse. Les premiers croassements moqueurs des choucas s'élevèrent à son arrivée.
Il s'approcha du gigantesque portail et des deux gardes qui le flanquaient de part et d'autres.
les soldats, silencieux, lui firent signe de passer.
Une telle confiance forçait le respect.

Il s'engagea dans le tunnel courant sous les remparts et déboucha dans la cour de garde aux pavés parfaitement joints.
La loge, à sa gauche, avait sa porte ouverte. Il s'y engagea, ne jetant qu'un oeil distrait sur les fresques guerrières aux murs et les dessins géométriques complexes du carrelage.
Quelqu'un était là, lui faisant signe d'approcher.


[HRP : Bonjour, je me présente, Silex, archer cartelois BL et non guildé. Je viens vous rendre visite suite à l'invitation de votre baronne.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Sam 19 Mar - 9:20

On sauta sur mon lit.

"Némésis ! Némésis !"

De petites mains tirèrent sur les draps, me découvrant a moitié avant que je ne les retienne en grommelant.

"Némésis réveille-toi ! Un étranger est arrivé !"

J'ouvris une paupière douloureuse, scrutant ma chambre en fronçant les sourcils avant de pousser un soupir.

"Nébuleuse, arrête de m'appeler comme ça, tu sais que je n'aime pas !" soufflais-je en m'asseyant sur le lit.

"Oui, Maman." levant les yeux au plafond.

"Où es ton frère ?"

"Il est resté là bas..." rentrant sa tête blonde dans ses épaules.

Je levais les yeux au ciel à mon tour, expirant avec agacement.

Après m'être rapidement rafraîchi le visage à la bassine d'eau claire, j'enfilais mes bottes, un pantalon et une chemise négligemment lacée. Je sortis de la chambre, arpentant le couloir menant à la Loge, suivie de près par ma fille.


"C'est un archer !"me lança-t-elle."Il est beeeaaauuu !"

Je jetais des éclairs à Néb, lui intimant de se taire, ce qu'elle fit en faisant la moue, trottant toujours à mes côtés. Arrivée dans la pièce, je trouvais le dit archer face à Hadès, silencieux comme une tombe qui l'observait de son regard gris pénétrant, comme il le faisait avec tous les étrangers.
En m'entendant derrière lui, il lâcha le nouveau venu des yeux et sortit avec sa sœur avec l'air des enfants qui ont fais une bêtise.

"Navrée pour l'accueil, ils ont pour interdiction de parler aux étrangers mais quand la forteresse dort..." haussant les épaules "ce ne sont que des enfants."

Ce n'était pas pour leur sécurité, comme on pouvait aisément le penser, mais pour celle des inconnus. Hadès du haut de ses dix ans prenait un malin plaisir à explorer leurs âmes, avec ce silence et cette froideur magnétique qui se dégageait de lui. Ses pouvoirs augmentaient à une vitesse impressionnante et sa jeunesse ne lui permettait pas de la canaliser autant qu'il le fallait.

"J'espère qu'il ne vous ont pas importuné."

L'archer resta dans le vague quelques instants, comme glacé de l'intérieur. Pour le ramener à la réalité, je posais ma main sur son bras pour le faire asseoir, au contact de mes doigts et de la matière dans son dos il leva enfin les yeux sur moi. J'esquissais un sourire.

"Bienvenue dans notre forteresse, je suis Némésis, Baronne de l'Ordre. Vous excuserez mon accoutrement, la nuit a été courte et je viens juste de me lever." ramenant un pan de ma chemise qui glissait sur mon épaule.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Sam 19 Mar - 20:40

Deux enfants l'accueillirent.
Des enfants dans une forteresse...
Des images désagréables issues de son passé surgirent de sa mémoire, souvenirs douloureux comme une remontée acide. Il les chassa aussitôt.
Rien à voir...

La gamine l'observa un instant avec des yeux ronds comme des billes avant de détaler dans une coursive en piaillant. Le garçon, lui, resta immobile et silencieux, se contentant de l'observer comme on étudie un insecte vaguement répugnant mais cependant intéressant.

Silex ne se sentit pas obliger d'engager la conversation. Il prit une pose traduisant une nonchalance étudiée, son éternel sourire moqueur aux lèvres, prêt pour un concours de roi du silence.


Ce fut insidieux.
Comme un volute métallique, un tentacule gluant, curieux et détaché.
On tentait de le sonder.
Et ça venait de l'enfant.
Ses défenses - ces défenses qu'on lui avait inculquées dans le sang et la souffrance - se mirent immédiatement en place.
Il se retira, entourant ses pensées d'une carapace de vide.
Du fond de son esprit, une pulsation de colère hurlait sa rage et jurait de se venger mais, impitoyable, il l'éteignit, ne laissant affleurer aucune émotion, aucune pensée.
Par delà l'armure de néant qui protégeait son esprit, il perçut l'entrée d'un nouvel arrivant.

Etait-ce un traquenard ? Cette invitation était-elle un piège ?
Il réprima cette pensée comme toutes les autres.
Se protéger, ne rien livrer.

Il sentit l'aura inquisitrice lentement diminuer, se retirer, doucement, comme à regrets.
Une main chaude et douce se posa sur son bras, le poussant avec précaution.
Il sentit le rebord d'un siège buttant contre l'arrière de ses genoux. Il s'assit, se libérant peu à peu de ses défenses mentales.

Une femme était penchée vers lui, le regardant avec un sourire inquiet.
Aussitôt, il fut de nouveau aux aguets.

"J'espère qu'ils ne vous ont pas importuné."
Non.... ne vous inquiétez pas... Ils ont été... Charmants....
Il réprima un frisson.

Bienvenue dans notre forteresse, je suis Némésis, Baronne de l'Ordre. Vous excuserez mon accoutrement, la nuit a été courte et je viens juste de me lever.

La Baronne de l'Ordre ?
Il ne put s'empêcher de hausser un sourcil surpris.
Bien sûr, il savait que l'Ordre était dirigé par une femme. Après tout, se renseigner au maximum sur les forces cartelloises était un bon moyen d'éviter les ennuis.
Mais il s'était imaginé une matronne légèrement moustachue, aux cheveux gras et aux cuisses épaisses engoncées dans une armure dorée et non pas une femme mince et jeune, échevelée et uniquement couverte d'une chemise délacée qui baillait outrageusement sur sa poitrine.

La bienséance aurait voulu qu'il ne jette pas un coup d'oeil trop appuyé sur ce qui s'offrait à sa vue mais il n'avait jamais été vraiment intime avec la bienséance...

Il releva les yeux et sourit.

Il y a des nuits comme ça.... Je suis peut être venu trop tôt... Veuillez m'en excuser.... Il n'était nullement dans mes intentions d'interrompre votre sommeil.

Il perçut un mouvement dans les ombres de la coursive. Apparemment, les deux enfants ne s'étaient pas beaucoup éloignés....

On me nomme Silex... Pour vous servir, Baronne. J'ai reçu une invitation de votre main et cela a aiguisé ma curiosité... Ce n'est pas tous les jours qu'un manant comme moi est invité au sein de la plus prestigieuse des guildes fidèles à Zelandra...

La question était sous jacente mais il était sûr qu'elle saisirait l'allusion : Comment m'avez vous trouvé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Sam 19 Mar - 21:35

L'archer reprit peu à peu ses esprits. Son regard sortait d'une brume épaisse, j'y décelais l'ombre d'une douleur avant qu'il ne cligne plusieurs fois des paupières.

Je me reculais légèrement, cherchant à savoir s'il allait bien. Quelques mots glissèrent de sa bouche, faible timbre qui traduisait un trouble saisissant.

Mes quelques mots finirent par le ramener parmi nous. Il haussa alors un sourcil, interloqué, me dévisageant sans trop de pudeur, laissant ses yeux filer dans mon décolleté avant de s'excuser de son arrivée matinale.

Je tirais nonchalamment sur l'étoffe de ma chemise pour la remettre en place.


"Si les enfants restaient dans leur chambre comme ils devraient..." disais-je de sorte a ce qu'ils entendent du couloir."je serais encore en train de dormir. Mais qu'importe."

Il se présenta ensuite en bonne et dû forme et me posa une question à laquelle je n'avais guère d'explication rationnelle a lui livrer...

"Un manant ?" relevais-je pour commencer.

J'examinais son accoutrement, relevant d'une main leste sa cape par dessus son épaule, saisissant fermement son veston en le tirant, le rapprochant de moi, avant de le relâcher avec flegme.

"Hum...Tu n'es pas ce que j'appellerais un manant, Silex. Vêtements relativement propres et neufs, quoiqu'un peu poussiéreux, mais nous l'attribuerons a ton voyage jusqu'ici. Tu es rasé." m'approchant de son cou pour le respirer, je reculais en esquissant un sourire. "Et tu portes du parfum."

Je me redressais, retrouvant une distance raisonnable avec mon interlocuteur.

"Pourquoi t'avoir invité ? Déjà parce que tu n'es pas celui que tu prétends être, peut être par fausse modestie celà dit..." je l'examinais d'un œil intéressé. "Et aussi parce que..." posant mes mains de part et d'autre des accoudoirs, rapprochant mon visage a quelques centimètres du siens "il y a des choses que je ressens et qui ne s'expliquent pas..."

Après avoir chassé les mèches brunes tombées devant mes yeux, je me redressais a nouveau, un sourire en coin.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
mell
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 6744
Age : 309
Niveau :
212 / 300212 / 300

Date d'inscription : 20/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans les Grands Quartiers
Activité: Médite
Race: Haut Elfe

MessageSujet: Re: Silex   Lun 21 Mar - 13:21

L'aube venait de poindre, et en cherchant à rejoindre Saphir qui avait déserté la chambre toute la nuit, contrairement à son habitude, Mell entendit des voix dans la loge des visiteurs. Elle s'avança, pieds nus, dans le silence le plus total.

Silex vit la baronne se retourner vers la porte au moment même où la jeune héroïne entrait en lui adressant un léger signe de tête, quasi imperceptible. Il ne sut que penser de cette apparition, une elfe sans âge, vêtue seulement d'une robe légère et immaculée, et d'un bijou qui resplendissait à son cou.

Ses lèvres remuèrent, Silex se remua intérieurement pour se concentrer sur ses paroles :

"
...vous rencontrer, jeune Silex. Je me présente, Mell, Générale de l'Ordre. Je viens de retrouver moi-même mes flèches que j'avais quelque peu abandonnées pour un temps. Je vois que vous êtes entre de bonnes mains, je serai bien restée davantage, mais une affaire d'une haute importance m'attend."

L'archer releva que Mell accompagna ses dernières paroles d'un clin d'oeil à Némésis.


Je ne doute pas que nous aurons l'occasion de nous croiser prochainement. A très bientôt.

Sans attendre de réponse, l'elfe tourna les talons, et disparut dans le couloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Mer 23 Mar - 8:17

Il ne fit aucun geste lorsqu'elle agrippa son col, aucun mouvement quand elle s'approcha de son cou, comme pour le mordre.
Lorsqu'elle se pencha vers lui, il respira son odeur.
Parfum d'herbe coupée, fragrance chaude de sommeil perturbé et un soupçon plus musqué, plus animal, mélange étonnant, à la fois féminin et sauvage.
Il en apprit beaucoup, grâce à son odeur, même s'il aurait été incapable de mettre des mots sur ses sensations.

Ses paroles, sibyllines et pleines de sous entendus le mirent légèrement mal à l'aise.
Tu n'es pas celui que tu prétends être...
Saurait-elle ? Non, impossible... Personne ne le connaissait et il avait été jusque là extrêmement discret...
Des choses que je ressens...
Il se demanda soudain si elle n'avait pas le même pouvoir que le garçon... Un pouvoir plus puissant qui lui aurait permis de lire en lui sans qu'il s'en rende compte... L'hypothèse lui déplut...
Mais peut être se laissait-il aller aux soupçons... Peut être avait-elle lancé ces mots comme ça, instinctivement.
Il décida de rester sur ses gardes.

Il répondit à son petit sourire par un grand sourire, affectant un air détaché qu'il était loin de ressentir.
Il allait lui répondre d'une phrase charmeuse lorsqu'un léger chuintement lui fit lever la tête.

Une femme se trouvait maintenant dans la Loge, une elfe à la peau lisse et aux yeux hantés caractéristiques de ceux qui ont trop vécu. Les quelques rayons du soleil nouveau né qui filtraient à travers les vitraux découpaient sa silhouette longiligne à travers sa robe diaphane.
Elle se présenta, d'une voix douce et posée.
Ainsi, c'était la fameuse Meli. Décidément, les officiers de cet ordre ne ressemblaient absolument pas à ce qu'il avait imaginé. Il s'e promit de lutter, à l'avenir, contre des préjugés qui pouvaient, dans certaines circonstances, lui être fatals.

La générale, après un regard de connivence avec Nemesis qui ne lui échappa pas, quitta la pièce. Sa paranoïa naturelle reprit aussitôt le dessus. Et si cette invitation était un piège ?

Il se ressaisit et, toujours assis, ramena son regard sur la Baronne, en évitant de laisser ses yeux s'attarder sur cette damnée chemise qui avait encore glissé, ne se décidant pas à jouer son rôle de dissimuler ce qui aurait du rester caché.

Il est vrai que la modestie, vraie ou fausse, n'est pas mon point fort... Mais comme je suis une récente recrue du Cartel, j'ai été étonné d'attirer l'attention d'un Ordre aussi prestigieux. Etonné et ravi.

Il remua légèrement, sentant contre sa peau la présence rassurante de ses dagues.

Votre Ordre est fort connu, tantôt admiré, tantôt haï, souvent respecté, parfois méprisé mais il ne laisse personne indifférent. C'est un honneur que d'être invité en ces lieux.
S'il y a quoi que ce soit que je peux faire pour vous, n'hésitez pas à me le demander. J'essaierai de vous satisfaire du mieux que je le peux...
Et peut être qu'ainsi, en me connaissant mieux, vous pourrez mettre des mots sur ce que vous ressentez à mon égard...


Jeu dangereux, évidemment, mais la vie n'était-elle pas un jeu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Mer 23 Mar - 12:40

Après un bref passage de mell dans la loge, nous nous retrouvions à nouveau seuls.

Silex était décontenancé mais faisait tout son possible pour ne pas le montrer. Se ressaisissant du mieux qu'il pouvait, il reprit la parole, retenant son regard de ne pas trop glisser dans mon décolleté.
D'un mouvement de l'épaule, je remontais partiellement ma chemise, qui finissait quoi que je fasse par glisser doucement le long de mon bras.


"Ce que tu peux faire pour nous ?" haussant un sourcil. "A première vue strictement rien. Si tu as reçu ce parchemin de ma main, c'est que j'ai sentis en toi la possibilité d'être un réincarné. Je ne cherche pas un valet, mais un Chevalier d'Akavir." plongeant mon regard au fond de ses yeux un instant avant de me diriger vers une petite armoire, d'où j'en sortais une bouteille au liquide pourpre. "Parle-moi un peu de toi, et de ce que tu cherches sur ces terres..." versant le breuvage dans deux petits verres. "...que je puisse te dire si mes impressions ne sont pas un mirage..." lui tendant la boisson, la tête légèrement inclinée de côté.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Sam 26 Mar - 9:37

Tu ne peux strictement rien faire pour nous, à priori....
Il ressentit un mélange de soulagement et de déception, à la fois heureux de ne pas vraiment attirer leur attention et agacé d'être ainsi dédaigné. Il réfréna cependant l'agitation de son égo, laissant son pragmatisme prendre le dessus : cela valait mieux.

Je ne cherche pas un valet...
Il faillit réagir par une remarque acide. Avait-il fait preuve de servilité ? Avait-il mendié une quelconque faveur ? Croyait-elle qu'il allait ramper pour attirer son attention ou dans l'espoir d'avoir une jolie livrée ?
Mais là encore, il ne laissa rien paraitre et préféra rester silencieux.

Il mit quelques secondes à comprendre son allusion aux réincarnés et aux chevaliers d'Akavir. Mais son vieux mentor avait soigné son éducation, lui narrant les histoires du Royaume alors qu'ils étaient tous deux dans son officine, à surveiller cornues et alambics. Il se rappela donc rapidement les enseignements de Maitre Eries et le credo d'Etherius concernant cet autre monde dont ils seraient originaires.
Il s'autorisa un demi sourire alors qu'elle lui tournait le dos, leur servant à boire.
L'Encagoulé n'aurait sans doute jamais été intéressé par une âme déjà liée...

Il prit la boisson avec un hochement de tête en guise de remerciement, écoutant sa prévisible question.
Il attendit qu'elle s'installe avant de porter un toast silencieux et de tremper ses lèvres dans le liquide sombre.

Lui parler de lui.... L'exercice était aisé, il avait toute une série d'histoires à raconter, une panoplie de fausses vies dans laquelle il puisait au gré des rencontres.
Aux soldats, il sortait le récit du pauvre orphelin qui avait appris à survivre dans les bas fond de Merulik.
Les marchands avides et rapaces appréciaient son histoire de jeune alchimiste débutant qui vendait à bas prix ses potions.
Aux nobles hautains, il sortait le conte du paysan, pauvre cul terreux qui avait appris à tirer à l'arc en braconnant le gibier.
Aux femmes désireuses de succomber à ses charmes, il leur susurrait une jeunesse de disciple de Joevina.
Toutes ces histoires étaient fausses mais suffisamment parsemées d'éléments véridiques pour qu'elles acquièrent le vernis de la réalité et de la vérité.

Il fut tenté de lui raconter ce qu'elle voulait entendre, lui narrer la vie d'un jeune archer plein de charme, en quête de sens et de sagesse mais quelque chose le retint.
Une méfiance, une certaine précaution.
Il se rappela l'épisode d'intrusion mentale avec le gamin, se souvint du regard qu'avaient échangé les deux elfes, se remémora l'"étrange intuition" de la Baronne.
Lui raconter une fable pouvait être dangereux...

Il fallait en dire suffisamment pour qu'elle soit satisfaite sans trop se dévoiler, lâcher un secret pour mieux dissimuler tous les autres.
Offrir la vérité pour mieux faire passer les mensonges.
Il termina son verre, se sachant scruté par la femme en face de lui.

Je suis originaire de Merulik.
La vérité...
Adulte, je me suis engagé aux côté de Zelandra afin de combattre pour le cartel.
Rien que la vérité....
J'ai quelques notions d'alchimie et d'herboristerie...
Pas toute la vérité...
Il n'y a pas grand chose à dire sur moi..... Ajouta-t-il avec un haussement d'épaules.
Premier mensonge....
Ah si...
Un secret à dévoiler pour écarter les questions gênantes.
Je suis un fidèle d'Heffquen, ne vivant que pour le servir.

Il reposa le verre, un sourire satisfait éclairant son visage.



Dernière édition par Silex le Dim 27 Mar - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edda
Clairvoyante de l'Ordre
Clairvoyante de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 2221
Age : 117
Niveau :
210 / 300210 / 300

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Lieu: A la Taverne
Activité: Joue au tranche-doigts
Race: Humain

MessageSujet: Re: Silex   Dim 27 Mar - 11:36

Edda percevait tout juste les reflets de l'aurore lorsqu'un inconnu fit son entrée au krak.

Un autre.

Inexorable, la roue du temps suivait son ornière.

Le vent du sud avait apporté son lots de changements, comme chaque année. L'Ordre sortait de sa torpeur hivernale, accueillait de nouveaux arrivants en son sein, et fêtait le retour des renaissants.

Beaucoup dormaient encore, privilège des Vivants.

Edda se dirigea vers le hall d'accueil, Loge des Visiteurs, mais remarqua très vite que l'inconnu était tombé entre les mains des "Enfants".

Némésis vint toutefois assez vite le libérer.

Le jeune homme était manifestement troublé.

Edda continua d'observer les échanges, de loin. Invisible et silencieuse, privilège des Morts.


Puis le jeune homme lança subitement:
"Je suis un fidèle d'Heffquen, ne vivant que pour le servir."


Vivre pour servir un dieu... quelle ineptie, pour Edda. Mourrait-il pour Zélandra?

_________________
Fantôme aquamancien à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lüna
Illuminati
Illuminati
avatar

Nombre de messages : 1456
Age : 117
Niveau :
230 / 300230 / 300

Date d'inscription : 25/11/2009

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Flâne
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Dim 27 Mar - 14:35

Depuis des jours Lüna avait déserté le krak. Lorsqu'elle se présenta aux grilles, l'aube venait à peine de se lever. Les gardes postés à l'entrée la stoppèrent net : Halte ! Qui va là? Encapuchonnée sous sa cape émeraude, elle dégagea lentement sa tête et releva les yeux, les gardes gênés et surpris s’excusèrent tour à tour. Puis je passais finit elle par dire froidement. Les gardes encore chamboulést relevèrent leurs lances et la saluèrent mais elle n'eu aucun regard pour eux.

Elle ouvrit la porte d'entrée silencieusement, elle qui s'attendait trouver la demeure silencieuse et endormie fut surprise. Une lumière provenait de la loge des visiteurs, comme attirait par celle-ci, elle alla à sa rencontre. Elle s’appuya quelques instants contre le mur du couloir, inspira et repris sa marche. Le couloir était froid, Edda ne devait pas être loin se dit-elle.

La porte était entre ouverte, le reflet de la jeune elfe se refléta sur la vitre, les yeux cernés, le teint blême, peut importe elle savait qu'ils l'avaient entendus dans le couloir. Elle fit un pas à l’intérieur. Némésis était levée mais à en juger par sa tenue avait été surprise par cette visite matinale, quand à l'inconnu, il était assis sur une chaise, distant, imperturbable il la dévisageait sans retenue.

Némésis la regarda et entrouvrit la bouche, première fois qu'elle voyait Némésis abasourdit mais très vite elle reprit le dessus et la salua d'un hochement de tête. Lüna la salua également et se dirigea à l'autre bout de la pièce afin d'avoir l'inconnu en face d'elle, prit une chaise et se posa. Sa mâchoire se contracta nerveusement puis elle se détendit rapidement
. Je suis Lüna, Chevalier de l'Ordre, Traqueuse également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Lun 28 Mar - 10:12

Haussant un sourcil, en fronçant un autre.

"Heffquen..." répétais-je en roulant des yeux, réfléchissant. "Hmm..." dubitative. "Je ne m'intéresse pas aux dieux mineurs. Qu'est-il ? Et comment peux-tu combattre aux côtés de Zélandra si tu ne vis que pour servir un dieu...celà me semble assez paradoxale..."

Quelqu'un fit irruption dans la pièce. C'était Lüna. Voilà un moment qu'elle ne s'était pas montrée et elle semblait...étrange. Un bref hochement de tête pour la saluer, nous aurons sans doute l'occasion de discuter à un autre moment. Elle s'installa devant l'archer et se présenta.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
mell
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 6744
Age : 309
Niveau :
212 / 300212 / 300

Date d'inscription : 20/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans les Grands Quartiers
Activité: Médite
Race: Haut Elfe

MessageSujet: Re: Silex   Mar 29 Mar - 13:40

Mell avait enfin eu sa conversation avec Saphir, et elle revint donc dans la loge des visiteurs, où sa baronne l'attendait certainement en compagnie de ce jeune Silex.

Quand elle franchit le seuil, son premier mouvement fut de se précipiter sur sa fille adoptive pour savoir ce qui lui était arrivé, mais elle se ressaisit, reprenant son sang-froid, elle ne montra son inquiétude que par un regard vers Lüna, avant de fixer leur visiteur.


... Heffquen donc. L'elfe resta une minute ainsi, à jauger leur invité, puis se tournant vers une Nemesis perplexe, elle expliqua brièvement :


Heffquen, Dieu des Ténèbres, qui selon la croyance locale, favoriserait les assassinats.

Dis moi Silex, tu préfères donc la mort à la vie ? Préfèrerais-tu suivre les principes de ton dieu plutôt que de sauver des Cartellois innocents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Mer 30 Mar - 7:48

Mell fit réapparition et après quelques instants, elle se tourna vers moi pour me donner quelques informations utiles. A ses mots je fronçais les sourcils, attendant avec une certaine impatience la réponse qu'allait nous fournir Silex.

"Merci Général."

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Mer 30 Mar - 21:51

Trois femmes autour de lui.
Trois elfes, bien plus âgées que lui, le regardant chacune, toutes déterminées à obtenir des réponses.
Trois.
Comme les Parques. Comme les Grâces.
Ou comme les Furies chargées, d'après la légende, de punir les criminels.
Il eut l'impression qu'il faisait soudain plus froid.

Il n'arrivait pas à déchiffrer leur regard et se demanda si elles étaient curieuses ou désapprobatrices.
En même temps, il était rare que la mention d'Heffquen suscite la joie et les rires.

Il rendit son regard à la nouvelle venue, la dévisageant à son tour, remarquant le teint blafard, les cernes, les marques de fatigue.
Celle là avait été récemment éprouvée...
Il se présenta alors que la Générale revenait dans la pièce.

Je m'appelle Silex.
Enchanté, Chevalier.
Traqueuse ? De monstres ?
Qu'il s'agisse de bêtes ou d'hommes, je suppose....


Il se considérait aussi comme un traqueur mais omit de le préciser, devinant sans peine qu'elle ne partagerait probablement pas cette opinion concernant leur ressemblance.

Avec un regard de regret sur son verre vide, il écouta la questions des deux gradées.
Il se passa la main dans les cheveux, réfléchissant à leurs questions.

Ce n'est pas si paradoxal... Nous sommes plusieurs à avoir plusieurs allégeances.
Nombreux sont les clans cartellois qui ont pour devise : "nos membres d'abord, nos alliés ensuite, Le cartel enfin"... Et qui sont pourtant considérés comme de purs fidèle de Zélandra, n'est-ce pas ?....
Et j'emploie le mot "fidèle" à dessein tant leur allégeance au Cartel peut s'apparenter à de la pure foi religieuse...
Pour ma part, je suis un croyant et respecte donc les préceptes de mon dieu avant toute chose.
Ce qui ne m'empêche pas de respecter certaines règles terrestres...
J'ai été envoyé par mon dieu combattre aux côtés des rebelles du Cartel. En servant le cartel, je fais donc acte de foi.
En aidant Zelandra j'honore Heffquen...


Il se tourna vers Meli, cherchant ses mots.
Ses questions touchaient plus à sa philosophie de vie et y répondre était plus ardu.

Je... Je respecte la vie.... En quelque sorte.... Ceux qui ne respectent pas la vie... ne sont que des brutes sadiques.... Heffquen n'est pas le dieu des massacres... Ni même du meurtre....
De même que les Ténèbres ne pourraient exister sans la Lumière, la mort ne peut être révérée sans qu'on ne respecte la vie. Je ne suis pas un tueur....


Juste un assassin.

Pour être un bon assassin, il faut connaitre les joies de la vie.... Si la vie t'est indifférente, tu te transformes en boucher, tout juste bon à démembrer les ennemis sur un champ de batailles....Assassiner, c'est respecter la vie de ta victime...
Il chassa de son esprit les paroles de son ancienne instructrice.

Sauver des Cartellois innocents...
Il afficha un air perplexe. Son ton se fit plus incertain.
Il murmura, plus pour lui même que pour ses interlocutrices :
Innocent ?.... Personne n'est innocent....

Même pas les enfants, Silex ?
Peut être le sont-ils à la naissance... Mais le monde se charge bien vite de les changer.... Et je sais de quoi je parle....

Il était assez intelligent pour ne pas développer sa pensée... Il se doutait bien que pour des chevaliers dont la devise comportait le mot "droiture", le concept d'innocence ne pouvait être le même que le sien.
Pour éviter d'être questionné davantage sur ce sujet, il se hâta de poursuivre.

Je n'ai aucun don particulier pour sauver les gens.... Je ne suis point soigneur, même si je connais un peu les plantes... Je ne suis point philosophe ou mécène ou philanthrope... Comment pourrais-je aider les gens ?
Il vit bien que sa réponse ne les satisfaisait pas.
Mais, d'une certaine manière, en éliminant les ennemis de Zelandra, je respecte ma religion tout en "sauvant" la vie des cartellois, non ?
L'argument était bancal mais néanmoins empreint d'une certaine vérité.

Il réalisa tout à coup qu'elles pouvaient très bien décider de l'éliminer si elles estimaient que sa fidélité à la couleur verte n'était pas aussi forte qu'elles l'attendaient...

La peste soit des fanatiques.... se dit-il en jetant un regard discret vers l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mell
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 6744
Age : 309
Niveau :
212 / 300212 / 300

Date d'inscription : 20/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans les Grands Quartiers
Activité: Médite
Race: Haut Elfe

MessageSujet: Re: Silex   Ven 1 Avr - 9:51

Mell observa avec attention le nouveau venu. Il semblait mal à l'aise, et faire très attention au choix de ses mots.

A la fin de sa tirade, Mell perçut dans le regard de Silex une inquiétude qui l'intrigua. Elle pointa ses perceptions vers lui et put entrapercevoir une de ses pensées, sans toutefois être sûre de bien l'avoir comprise.
Autant la communication par télépathie était évidente avec Nemesis ou bien Saphir, elle pouvait être ardue avec d'autres être vivants.

Dirais-tu Silex, qu'une personne proclamant "Je suis un fidèle de Tartempion, ne vivant que pour le servir" puisse être appelé fanatique ?

Je vois que tu as reçu, comme nombre de jeunes Cartellois prometteurs, une invitation de notre Baronne à découvrir notre krak. Quelles étaient tes intentions en y répondant ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edda
Clairvoyante de l'Ordre
Clairvoyante de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 2221
Age : 117
Niveau :
210 / 300210 / 300

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Lieu: A la Taverne
Activité: Joue au tranche-doigts
Race: Humain

MessageSujet: Re: Silex   Ven 1 Avr - 17:03

Contradiction.

L'esprit dans la brume, Edda ne comprenait pas bien les paroles de Silex. trop de mots.
mais si on lui demandait de résumer les propos du jeune homme, "contradiction" serait le maître mot.

Il dit qu'il ne vit que pour servir son dieu, et ensuite nous explique que beaucoup de gens ont plusieurs allégeances. et que comme eux, il respecte d'autres préceptes.

Mais celui qui est prêt à donner sa vie pour ses frères, ne manifeste pas seulement un "respect".
Le don de soi va bien au-delà de la reconnaissance de l'autre... celui qui se bat pour son frère, ne s'est pas borné à le respecter.

Je ne respecte pas seulement les projets de Zélandra, j'y aspire. Ses desseins sont miens, et ne sauraient nullement me servir de moyen.

tant que, moi, deux fois née, ne serait pas deux fois morte, je combattrai pour Zélandra, je combattrai pour Némésis, pour mes frères, pour les cartellois, pour une cause que je crois juste.


Edda en conclut simplement que le jeune homme avait une vision quelque peu différente de la sienne. et bien soit.
peut-être sa lame nous serait utile.

_________________
Fantôme aquamancien à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Dim 3 Avr - 8:20

Pour la première fois depuis son arrivée, il se détendit, laissant ses muscles se relâcher et prenant un pose plus confortable, presque alanguie, dans le fauteuil.
La question de Meli ne pouvait être une coïncidence. Les coïncidences, dans son monde, n'existaient pas.
Elle venait de lui indiquer qu'elle lisait, au moins en partie, dans son esprit.
Face à des elfes plusieurs fois centenaires, dotées d'aptitudes psychiques, lui, pauvre humain, ne faisait évidemment pas le poids, même avec les maigres pouvoirs offerts par son dieu.
Mais c'était l'inconnu qui était source d'inquiétude. Maintenant qu'il savait, il pouvait se laisser aller.

Elles l'avaient sondé, comme on palpe une marchandise sur l'étal d'un vendeur, au mépris de la courtoisie. La diplomatie n'était plus de mise, ainsi que les faux semblants.

Il s'appuya contre le dossier rembourré du fauteuil, posa une jambe sur l'accoudoir de bois patiné, fit rouler le pied du verre entre ses doigts.
L'image même de la nonchalance.

Je dirais qu'en effet, une telle personne doit être appelée fanatique... Et oui, je me considère comme un fanatique. C'est d'ailleurs pourquoi je sais à quelles extrémités peuvent conduire les convictions...

Il réprima un nouveau frisson. L'atmosphère lui semblait de plus en plus fraiche. Sans doute un courant d'air...

Mes intentions ?
La politesse tout d'abord... Mais surtout la curiosité. Je suis , au sein du Cartel, une recrue récente et solitaire. Votre ordre est fort connu car très ancien et je voulais confronter la légende à la réalité.
Mais je devine....
Un sourire sur ses lèvres pleines... ce que sous entend ta question. Tu te demandes, en fait, si je compte postuler pour faire partie de votre Ordre...
Mais vous êtes toutes les trois plutôt..... perspicaces.... clairvoyantes....et vous pressentez déjà que mes valeurs ne correspondent pas à celles de votre Ordre.
Même si je ne commettrai aucune action répréhensible envers un cartellois, ma fidélité va avant tout à mon dieu, aussi mineur puisse-t-il vous paraitre. Ma foi est religieuse, la votre philosophique....
Quand à votre éthique, j'ai bien peur que mes activités ne soient que fort peu empreintes de droiture... L'assassinat, pour nommer les choses par leur nom, peut être une action dictée par la sagesse mais n'est jamais considéré comme honorable, même par ceux qui le pratiquent.
Nous aurons les mêmes ennemis mais cela ne suffira pas à faire de nous des amis...


Il se redressa, posa son verre inutile sur le guéridon à ses côtés. Il releva les yeux, dévisageant tour à tour les 3 femmes qui lui faisaient face, attendant, espérant une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Dim 3 Avr - 9:05

J'avais gardé le silence, laissant la main à mon Général. J'avais examiné chacun de ses mouvements, chaque geste, chaque expression.

Sa réponse releva un sourire à mes lèvres. Il pensait savoir. Devais-je le laisser s'étendre dans sa vision simpliste de notre Ordre, ou valait-il la peine que j'intervienne ? Que je lui en dise plus ?

Sûrement penserait-il que je cherche à le convaincre.

Je poussais un soupir, scrutant le plafond d'un air songeur, pour le braquer à nouveau.

Un court silence s'installa. Tendu.


"Philosophique..."

Un haussement d'épaule amusé accompagné d'un petit rire. M'adressant à mell en chuchotant, les sourcils froncés, sur le ton de la moquerie.

"Nous sommes un Ordre philosophique."

Ma main s'égara dans mon dos, un pas vers Silex et d'un mouvement rapide je plantais brutalement mon kriss dans l'accoudoir, à quelques millimètres de sa cuisse entaillant le tissu de son pantalon, penchée au dessus de lui mes yeux rivés dans les siens.

"Charmante vision..." ajoutais-je d'une voix froide.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Dim 3 Avr - 12:49

Il avait beau être moins puissant qu'elles, il n'était pas non plus dénué de tout talent.
Alors que Nemesis s'approchait dangereusement en ramenant le bras vers l'épaule, sa main fila le long de la cuisse pour y saisir la garde d'une dague qui dépassait de son fourreau lacé sur sa cuisse.

Il ne broncha pas quand il sentit la lame froide du kriss contre sa peau.
Mais il ne souriait plus.

Cette démonstration était inutile....
Et j'espère que la mienne le sera tout autant...


Pour souligner son propos, il appuya légèrement la dague qui reposait maintenant contre le flanc de l'elfe, seulement protégé par le fin tissu.
Il sentit le crissement de l'étoffe se déchirant et éprouva sous la pointe de son arme l'élasticité de la peau.
Il jeta un bref regard vers les deux autres femmes, les enjoignant silencieusement à ne pas intervenir.
D'un geste appuyé, il pouvait lui percer le foie.

La chemise encore une fois glissa mais cette fois elle ne la releva pas et il ne s'y intéressa pas.
Les yeux fixés dans les siens, il poursuivit d'une voix calme, mais peu aimable :

Le manque de sommeil a du vous embrumer l'esprit, Baronne...
Je n'ai pas dit que votre Ordre était un ordre philosophique. Vous êtes réputés pour être des combattants, membres d'un ordre militaire... Vous comparer à un clan de penseurs aurait été pour le moins stupide....
J'ai simplement dit que les valeurs pour lesquelles vous combattez étaient des valeurs philosophiques : droiture, sagesse, honneur... alors que les miennes étaient d'ordre religieux... Ni plus...
Ni moins....


La dague n'avait pas bougé. Il attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mell
Baronne
Baronne
avatar

Nombre de messages : 6744
Age : 309
Niveau :
212 / 300212 / 300

Date d'inscription : 20/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans les Grands Quartiers
Activité: Médite
Race: Haut Elfe

MessageSujet: Re: Silex   Dim 3 Avr - 17:55

Quel être empli de contradictions... si loin de la vérité, et pourtant tellement accroché à ses convictions ...

Ainsi songeait Mell pendant que sa baronne lui murmurait quelques mots. La leçon lui servirait peut-être... mais elle en doutait.

Bons réflexes... se dit, en son for intérieur, l'elfe centenaire quand elle vit la dague surgir dans la main de Silex. Elle ne broncha pas, continuant d'observer sereinement la situation.
Il semble persuadé de pouvoir blesser Némésis. Quel enfant... Avant qu'il ne fasse un geste, elle aura esquivé et l'aura désarmé, sans compter qu'il n'a aucune idée de la présence d'Edda...Mais bon, laissons l'expérience se poursuivre.

En retenant un soupir d'exaspération, elle écouta les paroles de leur invité et attendit la réaction de sa baronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edda
Clairvoyante de l'Ordre
Clairvoyante de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 2221
Age : 117
Niveau :
210 / 300210 / 300

Date d'inscription : 09/12/2007

Feuille de personnage
Lieu: A la Taverne
Activité: Joue au tranche-doigts
Race: Humain

MessageSujet: Re: Silex   Dim 3 Avr - 18:18

Edda attendait. la discussion ne manquait pas de piquant et devenait fort intéressante. qu'est-ce que Némésis allait bien pouvoir faire de lui?

quel dommage que les paroles qu'il prononce n'aient pas le charme que la nature a conféré à ses traits.

Silex a écrit:

Je n'ai pas dit que votre
Ordre était un ordre philosophique. Vous êtes réputés pour être des
combattants, membres d'un ordre militaire... Vous comparer à un clan de
penseurs aurait été pour le moins stupide....

Monsieur pratiquerait-il le sarcasme? c'est moche, ça lui creuse une ride au milieu du front qui vient gâcher l'harmonie de son visage.

il est venu par pure provocation,se dit Edda.

_________________
Fantôme aquamancien à temps partiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Lun 4 Avr - 12:30

Un sourire en coin apparut sur mes lèvres lorsque je sentis la pointe froide de sa dague. Dans un léger crissement, le métal entailla ma chemise pour trouver ma peau.

Après son petit discours, je rapprochais mon visage du siens, inclinant du même temps mon buste sur son arme qui s'enfonça davantage dans ma chair sans pour autant la blesser.

"Une démonstration ?" ne le lâchant pas des yeux. "Je crois sentir que ta lame est pointée contre moi et me menace ostensiblement, alors que la mienne est enfoncée dans pas moins de 3 centimètres de bois." fronçant légèrement les sourcils. "Jusqu'où es-tu prêt à aller Silex ?" m'avançant millimètre par millimètre, jusqu'à ce qu'un maigre filet de sang coule contre mon ventre. "As-tu si peur de nous pour croire que nous voulions te tuer ?..et quel intérêt ? Tu n'es rien d'autre qu'un cartellois parmi d'autres." me rapprochant encore, faisait fi de la piqure qui s'intensifiait."Dois-je attribuer ta réaction à la peur ou à l'arrogance ? Vas-tu enfoncer cette dague ou la ranger là où elle aurait dû rester ?"

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Sam 9 Avr - 7:06

Son bras resta ferme, inaltérable alors qu'elle se penchait vers lui jusqu'à ce que leurs souffles se mélangent, jusqu'à ce qu'il sente la chaleur de son corps qui s'échappait de l'échancrure de la chemise.
Il ne bougea pas.
Il avait toujours assumé toutes les conséquences de ses actes, aussi inconsidérés puissent-ils paraitre.

Il murmura :
Avec tout le respect - sincère - que je vous porte, ma Dame, vous comprenez bien que lorsqu'on s'avance vers moi en dégainant une lame, il serait fort peu prudent de rester les bras croiser à attendre de voir si cette lame se plantera dans ma chair ou dans le siège.... Vous vous avanciez une arme à la main vers moi, ma réaction fut compréhensible.... Et contrôlée....
L'odeur salée et ferreuse du sang, lègère effluve, presque imperceptible.
C'est peut être de l'arrogance.... Probablement.... Mais pas de la peur. La peur m'aurait poussé à tenter de m'enfuir. Ou à enfoncer cette lame dans votre flanc.
Il baissa le bras, laissant la dague reposer sur sa cuisse.
Croyez bien que je ne demande qu'à être considéré comme un cartellois lambda. Attirer l'attention n'est jamais bon...
Si ma méconnaissance de votre Ordre et mes propos vous ont déplu, je vous prie de me pardonner. Ils sont à mettre sur le compte de l'ignorance plutôt que de la provocation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Silex   Lun 11 Avr - 14:11

L'archer éloigna la pointe de sa dague qui abîmait ma peau.

Je ne bougea pas. L'écoutant se justifier puis s'excuser, nos visages à courte distance, affûtant mon regard au siens. Mon petit sourire ne me quittait pas.

Avec flegme je me redressais légèrement, retirant d'un coup sec mon kriss de l'accoudoir pour venir lui donner une subtile gifle du plat de sa lame, la laissant reposée contre sa joue.

Plantée dans ses yeux, d'une voix basse presque chuchotée, mais implacable.
"Tu apprendras à ne pas souiller, ni déchirer le vêtement d'une femme."

D'un geste délié je caressais sa joue de la pointe. Doux crissement de sa barbe naissante sous le métal. Avant de la retirer. Une fine rayure sanglante apparut sous sa pommette.

Me relevant complètement, je replaçais ma chemise de plus décente manière avant de ranger mon arme d'un air détaché.

"Je crois que cet entretien touche à sa fin, dumoins me concernant." jetant un regard à mell et Lüna qui n'avaient pas réagit.

Remontant mon index le long de la coulure sanglante sur mon ventre puis la portant à ma bouche, braquant mes yeux sur l'archer.

"Peut être aurons-nous l'occasion de nous recroiser...qui sait..."

Un ton des plus froid. Un haussement de sourcil provocateur, presque hautain. Un pas en arrière avant de faire demi-tour pour soutenir sous regard, et je me dirigeais vers la sortie.

_________________


Maîtresse des Combats, Tueuse de Bêtes, Porteuse de Légende, Maîtresse du Minage & Chef de l'Ordre des Chevaliers et Cavaliers d'Etherius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Silex
Etranger
Etranger
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 117
Niveau :
80 / 30080 / 300

Date d'inscription : 06/03/2011

MessageSujet: Re: Silex   Jeu 14 Avr - 7:10

Il resta silencieux et immobile, appréciant à sa juste valeur cette leçon de morgue glaciale.
Elle avait eu beau le complimenter sur ses vêtements, selon elle relativement propres et neufs, son pantalon semblait néanmoins valoir moins que sa chemise.
Pourtant, en terme de surface de tissu couvrant, son pantalon était de loin supérieur.

Il se leva, laissant le sang couler le long de sa joue, rengaina sa dague d'un geste lent.
Il s'inclina, une main sur le coeur.
Merci pour cette leçon de bonnes manières vestimentaires, Baronne. Croyez bien que je saurai m'en rappeler.
Vous rencontrer fut fort plaisant et...instructif.
Je vous remercie de votre hospitalité et en effet... Peut être nous reverrons nous.


Il se tourna vers les deux autres femmes, immobiles et silencieuses.
Mes Dames...

Une longue route l'attendait et il était inutile de s'attarder davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silex   

Revenir en haut Aller en bas
 
Silex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SILEX BOWL 22 et 23 janvier 2011
» C'est quoi le mieux entre silex plume et épée sauvage
» SILEX 2012 21 ET 22 Janvier 2012
» SILEX BOWL 2009
» Marteau silex plume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Droiture et Sagesse sont l'essence de nos armes :: La Loge :: La Loge des visiteurs-
Sauter vers: