Droiture et Sagesse sont l'essence de nos armes


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Baldwinng

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Mer 12 Mai - 19:56

Il faisait froid, comme si les paroles de Khyrec avaient absorbé le peu de chaleur de la pièce. Baldwinng lu dans le regard de l’érudit, dans son absence de réponses que le temps était venu de partir.



La clé ne résoudrait rien ou au contraire deviendrait la panacée tant attendue.



Il n’était pas comme eux, issu de l’Ether, son âme ne se consumait pas à travers le multiverse.



Il était de cette terre rude, dépossédée depuis des années de toutes noblesses par les amertumes de la guerre, balayée sans cesse par souffles et crachats, comme si désespérée de la vie des hommes, elle tentait ainsi de les éloigner d’elle, de les chasser.



Il avait en des temps beaucoup trop lointain parcouru ses champs, cherché pitance ou amusement dans ses lacs, ses bois, ses chemins striés des rigoles sombres des chariots du peuple courbé d’Alidhan. Il avait cueilli les pommes dans les vergers de l’ouest de Cyrosh, bu à grande lampé le cidre fruité en mangeant son chou bouilli lors des foires de printemps. Il avait aimé, éprouvé de la haine, du dégoût, de la pitié, prêté serment sur son cœur, sur sa vie, sur les siens, sur des morts. Il avait trahi.



Il était là enchaîné à cette terre par la faiblesse de son corps et les vilénies de son âme. Qu’est ce que l’Ether pour qui a eut le sang et la pourriture d’un monde dans sa bouche ?



Quelle fidélité trouver dans des combats si anciens, si lointains qu’ils ne pourraient jamais faire oublier le poids écrasant de l’instant présent, de cette vie là ?



Il était soudain fatigué de penser au passé, de voir défiler devant lui la misère d’une vie. Il avait faim de renaître, faim d’un nouveau commencement, dépourvu des fardeaux, dépourvu de Il le démon dévoreur de Palendis.



Il était là courant autour de lui, en montrant à ses yeux le visage immonde de sa condition dardant une langue serpentine vers les veilleurs attentifs. Laissant crisser sur les pavés nus griffes et écailles. Puis trottinant, le visage angélique d’un enfant blond pour masque hideux, contre nature, avilissant la beauté par d’ignobles caricatures d’elle-même.





Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit, Je te l’avais bien dit





Il sentait sa faiblesse, raffermissait son emprise, brandissait le kaléidoscope d’une vie commune : Les mâchoires baveuses de Mell se rapprochant inexorablement de son dos, le bruit de son corps lourds d’ours lancé à pleine vitesse pour lui arracher le cœur. La vaisselle d’argent d’un souper servit tard dans l’étrangeté d’une pièce tapissée des héros de l’ordre. Les corps d’hommes et de femmes de sa troupe criblés des flèches de ceux du veilleur, leurs visages paisibles s’étonnant de mourir. Le jumeau de Sau remplissant son verre à l’auberge en riant, blaguant avec les uns et les autres. Les murmures des chants, des comptines, des histoires, des vies noircissant papiers et parchemins de la grande bibliothèque. Perry perché sur la plus haute tour, cherchant dans la nuit, dans les lueurs de l’aube les traces de son passage. Ryes courrant à ses cotés pour une seule chasse, pour un seul mort. Farlan le visage soudain grave lorsque enfin il comprit.



Les rires étaient rares, les peines, les douleurs bien plus nombreuses.



La clé était étonnamment légère, d’un métal chaud et dur sous ses doigts. Un panneton pointu comme la pointe d’une dague.



Ne lui disait on pas il y a peu : « menteur comme un Etherius »



Baldwinng sourit. Sacré Khyrec.



Découvrant d’un geste vif son manteau Il frappa en plein cœur.



Trop rapide pour Il. Pas assez pour les veilleurs.



La clé fichée en plein cœur luisait d’une flamme rouge sang voilant son regard d’un voile bienvenu. Très vite son corps hérissés de flêches s’abîma sur la table.



A bientôt Khyrec chevalier d’Ethérius. Laisse moi tuer ma mort.



Puis la nuit, l’ombre, le néant et l’assourdissant silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyrec
Ensorceleur de l'Ordre
Ensorceleur de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 2799
Age : 35
Niveau :
300 / 300300 / 300

Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans la salle d’entraînement
Activité: Travaille ses combos
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Jeu 20 Mai - 15:13

Khyrec avais crier aux veilleurs... il n'attaquais pas... il se suicidais... le mage n'eut pas le temps de paralysé Baldwing...

- "Appeler Père Eric ! Vite..."

Khyrec pencha la tête et repoussa de son esprit le chérubin moqueur... chaque fois, il s'éloignait, mais revenais aussitôt...

Je te l’avais bien dit, Il est à moi,
Je te l’avais bien dit, Je t'ai bien eut !
Je te l’avais bien dit, Il est à moi,
Je te l’avais bien dit, Je t'ai bien eut !


Le gamin rigolais, se moquais, donnais envie de l'étripé...
une goutte de sueur perla le long de la tempe du mage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Ven 21 Mai - 13:29

Symbelmynwë Singolo du clan Atahna avait, aussi loin qu’il remonte sur le fil de sa mémoire, toujours eut cette certitude d’être différent. Ce n’est pas tant le vert émeraude de ses yeux contrastant avec le rouge voire le lilas de ceux de sa race. Ce n’est pas tant l’or pâle de sa chevelure, mettant de la couleur là où les siens n’avaient que blancheur neigeuse. Ce n’est pas tant son aptitude à supporter l’enfermement d’une citée. Ce n’est pas tant son goût pour les plaisirs des hommes. Que cet amour déraisonnable de l’océan et des mers qui forçait sa singularité au sein de son peuple.



Il y a plus de deux mil ans maintenant la grande fissure avait livré au monde de la surface un nouveau peuple. Leurs citées souterraines en ruine, les elfes noirs du continent nord Aestellian, comme ceux du continent sud Tarsonnion, avaient fait chacun leurs premiers pas dans la lumières depuis la fin de la guerre opposant il y a des milliers d’années de cela dragons et elfes. D’une nature pacifique les elfes noirs de Tarsonnion avaient, avec beaucoup de patience, réussi à imposer leur venue au jeune peuple des hommes et à celui plus anciens des elfes restés à la surface. Au nord ils subissaient depuis des générations l’influence néfaste d’ Akh zu’lhh, démon majeur des brasiers et des cendres. Très vite leur nature belliqueuse, leur goût immodéré du meurtre et du carnage en fit une des races les plus honnies des elfes et des hommes d’ Aestellian. Si les Lindar comme ils se nommèrent eux même embrassèrent la vie de nomade, parcourant steppe et savane de ce qui deviendrait bientôt l’empire de Tarse, laissaient libre court à leur goût pour le chant, les arts et la vie paisible d’éleveurs saltimbanques. Les Morion eux rebâtirent des citées sous les montagnes du nord, réduisirent gobelins et orcs des Hellers en esclavages et menèrent de nombreuses guerres contre les peuples des hommes et des elfes.



Symbelmynwë Singolo du clan Atahna était un Lindar, la peau sombre comme une nuit sans lune, de haute taille qui faisait paraître la moyenne des hommes comme petit, une queue de cheval d’or pâle plantée au sommet d’un crâne chauve pour unique chevelure, l’œil en amande légère brûlant d’un soleil vert, la pointe des oreilles coupées comme il sied depuis la fissure, les scarifications rituelles ornant ses avant bras, un coup de griffe pour chaque tigre sabre mort sous ses lames, l’armure noire des veilleurs aussi solide et résistante que celles en peau de Krohl de son peuple, un arc à double courbure puissant d’une matière inconnue, deux tulwars courts pour achever en corps à corps, point de bottes ou de chaussures, c’est le pied nu qu’il parcoure le monde. Symbelmynwë Singolo du clan Atahna était un Lindar. Mais il était aussi veilleur de la troupe de Teneombre.



Il avait bougé, trop vite, pour que le geste soit innocent. Symbelmynwë avait aussitôt lâché la corde de son arc comme tous les autres autour de lui. Il ne devait prendre aucun risque avec le traître. Des heures que les bras tendus, ils veillaient tapis dans l’ombre, mettant à profit les mois d’entraînement imposés à tous ceux désirant suivre le chemin des veilleurs. Des mois passés à franchir les épreuves d’ Ataowindi, la voie de l’arc et du gardien. La douleur n’était plus rien qu’un murmure, le bruit d’une abeille passant au loin. L’endurance, la constance devenait tout et chacun de ceux du veilleur pouvait rester des jours à guetter sans bouger sans souffrir ni de crampes, ni de faim, ni de soif : statue vivante à l’affût de la proie. Pas une flèche ne manqua sa cible et Symbelmynwë en expert vit qu’au moins dix d’entre elles avaient touchées un point vital. Il était prêt pour une seconde volée, quand la voix de Khyrec suspendit son geste. Le traître était mort mais certains traîtres sont durs à tuer, il était prêt.



Il avait toujours été prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Ven 21 Mai - 13:31

Okahasa, ses rues pavées de granit gris, ses quartiers en nid d’abeilles entourés de murailles de défenses, son phare de trente mètres de haut dardant son œil salvateur sur les récifs de l’entrée du port, ses compagnies marchandes, ses entrepôts débordant de marchandises venues par caravanes ou par mer des quatre coins de l’empire, ses palais de marbre rose ou blanc, ses tours auréolées de lumières mystérieuses dans le quartier des mages.



Okahasa la masse grouillante des peuples : elfes blonds des forêts du nord, nains des montagnes d’Ougoudadii, mercenaires orcs des jungles du plépin, trolls enchantés d’Arussia, barbares des terres du bord du monde, chevaliers des cent royaumes, éleveurs nomades au teint jaunâtre de Kesh la grande steppe, nobles tarsien à la peau noire bleutée, des hommes : blancs venus d’Aestellian, à la peau couleur cuivre des rives de Boravien, olivâtre des îles de la confluence, elfes Telerian des rivages de l’ouest, elfe Andunïé des montagnes de la perdition, bédouins aux traits voilés du désert de Zamalia… Tout l’empire était là, dans le plus grand port du nord du continent.



Okahasa, ses tavernes aux cents boissons merveilleuses ouvertes jours et nuits, ses marchés aux miles épices et senteurs lointaines, ses maisons de plaisirs, sa misère, son luxe jusqu’à l’immonde, sa puanteur, sa forêt de mats chantant sous le roulis une musique faite de craquements et de chants d’oiseaux.



Okahasa, la porte du monde l’avait englouti, lui le Lindar, dans une étreinte saisissante.



Il avait vu là bas la mer pour la première fois. Il avait pleuré comme un enfant, lui qui avait déjà vécu deux vies d’un homme. A genou, le cœur serré, il avait scellé son destin dans l’abandon à cet inconditionnel amour.



Une vie supplémentaire l’avait vu parcourir les flots, s’endurcissant au contact de son amante exigeante, affrontant les tempêtes, les voyages au long cours, la faim et la soif prisonnier du calme plat. Il avait nourri ses souvenirs de contrées exotiques, vu la vie grouillante d’Okahasa aux quatre coins du monde. Le pont de la Belliqueuse, du renard, de l’étoile d’Irnamion, de la Boudeuse, des larmes de Sophia, autant de noms qui avaient rythmé sa vie jusqu’à la rencontre et le choix.



L’amante, vorace, l’avait dévoré, brisé, ballotté, englouti dans les profondeurs de ses jupes, pour le recracher d’un coup sec, face contre terre, à demi mort. Ils l’avaient trouvés là sur la plage de Faulknis ireland. Bien qu’inconscient il fut enchaîné, mis à bas d’un de leurs chevaux puis conduit après des heures de chevauchée jusqu’au Krak. Là il aurait du mourir. Mais elle sut et compris et en le voyant celle que l’on nommait aujourd’hui Némésis le laissa en vie. On le soigna, prit grand soin de lui et quand il fut pleinement rétabli, on lui donna audience.



Il fut emmené devant eux. Comme il n’existait pas encore, ils parlèrent de lui sans lui laisser parole.



Tu es sure

J’ai vu, je l’ai vu dans l’ether, il y a des mois de cela, dans un rêve

Que faisait il ?

Il tuait nos ennemis notre cape sur les épaules

Mais c’est un elfe noir, ils sont mauvais par nature, habité par la haine du monde…

Il est différent je l’ai vu

Jamais je ne partirais à l’assaut avec cette chose dans mon dos

Douteriez vous de moi, là oui vous tous, oubliez vous qui je suis et ce que je vois ??

Non mais…

Teneombre il ira avec toi. S’il survit à l’Ataowindi, il marchera à tes cotés.

Mais…

Pas de mais l’Ataowindi te dira qui il est. Qu’on l’emmène et demain il part avec toi. Mell point suivant de l’ordre du jour s’il te plait…



Il ne les avait jamais quitté, n’avait jamais mis un pied sur un navire depuis, avait survécu à l’Ataowindi avec un brio qui en laissa plus d’un sans voix, avait survécu à Farlan et à ses hommes, à la raillerie permanente du capitaine, simplement avec une arme à même de le transpercer. Le soir dans le grand salon de la taverne il prenait sa flûte et il jouait les mélodies de son peuple. Il chantait leurs mémoires et cela finit de vaincre la résistance des plus farouches de l’ordre. Il devint des leurs, et si jamais les railleries ne cessèrent, ni les insultes, ni les propos racistes, par trois fois Farlan sauva sa vie et d’un hochement de tête signifia qu’il le considérait comme l’un des leurs. Il y avait de la nostalgie parfois, des étoiles différentes des plaines de son pays, de la beauté de ses femmes aux vêtements chatoyant, des perles multicolores dans les cheveux. La nostalgie des courses, le vent dans le visage virant de bord. Mais il avait à nouveau une famille et un but. Il avait à nouveau comme s’il l’avait toujours eut en lui cette certitude d’être différent. Il était veilleur, compagnon d’arme de Teneombre, membre des chevaliers d’Etherius, les franchiseurs d’ether.



Le corps du mage affalé sur la table n’attendit pas les bienveillants de l’ordre. Il se consuma de l’intérieur vomissant des volcans de flammèches, la où les flèches avaient frappées. Enfin il brûla flamme pure et bleue dans la nuit de la pièce.



Symbelmynwë Singolo du clan Atahna rangea sa flèche et son arc. Le mage reviendrait il le sut, comme il savait quelques années auparavant que les tempêtes ne vous jettent pas à terre par hasard. Son destin était lié aux chevaliers d’Ethérius. Celui du traître il n’en savait rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Orya*
Chef de Guerre d'Etherius
Chef de Guerre d'Etherius
avatar

Nombre de messages : 14254
Age : 24
Niveau :
10 / 30010 / 300

Date d'inscription : 17/05/2007

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Elfe des Bois

MessageSujet: Re: Baldwinng   Ven 4 Juin - 21:15

Hum...

Mes sourcils se froncèrent devant ce récit.

Je errais dans la forteresse, traînant ma cape le long des couloirs vides. Quittant mes quartiers. Passant sans bruit dans celui des Chevaliers. Inspectant celui des recrues qui était souvent bruyant, mais pas ce soir. Tout était calme. Silencieux. Aussi profond que mon ennui.

Auméga s'absentait souvent de la forteresse, depuis plusieurs mois, nous ne faisions que nous croiser. Les chants de la Taverne des Plaines au loin ne m'attiraient pas.

On m'avait rapporté que le traître Baldwinng avait quitté sa Fraternité pour se réfugier seul, en ermite. Peut être pour se donner une chance de démarrer une nouvelle vie...Peut être pour nous le faire croire et nous frapper dans le dos si nous lui laissions une chance...

Avoir ce traître dans ses rangs...comme une tâche, une erreur...ce nom, pourri jusqu'à l'encre...Je pensais a une jeune recrue, Alfar, ancien mage des Mages de Brumebois, comment réagirait-il s'il apprenait que nous avions recruté celui qui a fait mourir sa guilde. Je secouais la tête lentement, reposant le parchemin qui prenait la poussière sur le pupitre.


Il y a mort...et Mort...renaissance et Renaissance...

Les Ancêtres chuchotèrent a mon oreille quelques instants, agités, puis se turent devant mon calme apparent. Je sortis de la pièce, sans attente aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chevaliersdetherius.team-forum.net
Khyrec
Ensorceleur de l'Ordre
Ensorceleur de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 2799
Age : 35
Niveau :
300 / 300300 / 300

Date d'inscription : 21/11/2007

Feuille de personnage
Lieu: Dans la salle d’entraînement
Activité: Travaille ses combos
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Dim 6 Juin - 20:27

Khyrec étais allonger dans la tour Ouest, au sommet, sous la pente éventré du toit... sa chambre. Khyrec était allonger là, le regard perdu dans les cieux étoilés...

Le jeune mage avais quitter les Terres d'Alidhan, quitter son envelloppe corporel, puis il etais revenu... plus fort, plus serein, le coeur d'une détermination glacée...

Un instant un faible murmure du vent s'élever... comme un chuchotement à son oreille quelques instants, agités, puis se turent...

Khyrec eu l'impression que quelque chose s'éloignais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Jeu 29 Juil - 8:20

Un petit hrp qui vous réjouiera ou pas.

Je suis ban et avec moi quasiment tous les frats ou amis de ceux ci dans un grand coup de balais général.

Pour les curieux je vous en dirais peut être plus plus tard si le ban est définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sau
Maître de la Brochette Scribouillarde
Maître de la Brochette Scribouillarde
avatar

Nombre de messages : 2017
Age : 35
Niveau :
143 / 300143 / 300

Date d'inscription : 03/04/2009

Feuille de personnage
Lieu: A la Taverne
Activité: Bois un verre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Jeu 29 Juil - 8:41

Oui on a remarqué. Que s'est-il passé ?

_________________



"Ma stratégie ? Je fonce, je tape!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Ven 30 Juil - 9:49

A priori une vieille amie nous a donné un coup de pouce

Ano je t'en pris pas de pétition pour nous réintégrer au plus vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Socrates
Sympathisant
Sympathisant
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 39
Niveau :
1 / 3001 / 300

Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Baldwinng   Sam 31 Juil - 13:54

Bonjour Baldwing, tu veux dire quoi si le ban est définitif ?

Que vous avez été infiltrés (de la même manière que vous infiltrez vous même !) ?

Que vous avez essayé de nous envoyer Mort qui en fait était Grotilly sans nous le dire ? (Chose qu'encore moi je me fichais, mais pas Norick)

Qu'à la suite de cette situation (oui Norick n'aime pas ressentir cette sensation où on veut la faire passer pour une conne (dixit elle hein !)), a fait son enquête sur vous (regarder la liste des connectés pour voir qui se reconnectait après une déco FR, demandé des ip sur des suspects, etc etc ...) ?

Ou peut être encore qu'après nous avoir pris pour cible sans vraiment de raison (ou alors faut m'expliquer !) en attaquant nos décos en fortos ou en assassinant Fléchois/Académiciens, Norick a prévenu Jeudi que s'il continuait, elle balancerait aux admins, il a continué ses exactions ?

Est ce tout ceci que tu veux expliquer ?

A force de vouloir jouer aux malins, on trouve toujours plus malin que soi (sachant que nous allons en prendre plein la tronche dés que vous allez revenir, et ceci avec votre arme de prédilection (celle qu'on a utilisé en partie pour vous avoir, j'en conviens !)).

Au fait bizarrement, de cette infiltration, il n'y a quasiment rien qui en est ressorti sachant que celui qui vous a infiltré ne savait rien de vos infiltrés (et encore moins que les infiltrés étaient tous des multis, tu noteras d'ailleurs que cet "espion" a délété en voyant que Grotilly avait un multi chez les SH), et encore plus drôle, Nono n'a donné que 14 noms

Jeudi, Grish, Ustor, Ysabeau, Betty-boop, Baldwiing, Guylene, Marie-therese, kenda Lissio, Svend, Meolie, Diovi, Pustza, Cystite

et que 30 minimum ont été bannis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perryced
Judge Dredd de l'Ordre
Judge Dredd de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 3246
Age : 36
Niveau :
201 / 300201 / 300

Date d'inscription : 02/04/2008

Feuille de personnage
Lieu: Dans la salle d’entraînement
Activité: Garde son poste
Race:

MessageSujet: Re: Baldwinng   Sam 31 Juil - 18:01

Ca confirme pas mal de chose que l'on a déjà dit.

J'étais un peu à la traine moi.

Cystite a quitté le jeu il y a longtemps ou elle est partie avec ces bans?

( le multi de Baldwiing, kenda Lissio et 2 autres on a en déjà parlé sur le fofo officiel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baldwinng
Fervent
Fervent
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 44
Niveau :
200 / 300200 / 300

Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
Lieu: Aux Jardins
Activité: Lis un livre
Race: Humain

MessageSujet: Re: Baldwinng   Dim 1 Aoû - 9:19

Pas du tout Socrates

Je laisse à d'autre le soin de raconter cette partie de l'histoire.

Je me contenterais de la mienne et c'est déjà pas si mal.

Ce que font toi et les autres et les justifications que vous donnez ou donnerez ne seront de toute façon comme d'habitude qu'un échange de point de vue suivant le camp où l'on se place. L'observateur cherchera à y définir la vérité qui de toute façon sera toujours travestie pas les aprioris d'un historique commun passablement chargé. C'est donc vain de dire un tel ou un tel à fait ça pour ça.

Il y a déjà des points dans ce que tu viens d'affirmer qui ne sont de mon point de vue pas conforme à la vérité. Mais ça reste ma vérité et tu as la tienne.


Perry je confirme tu étais à la traine

C'est sans doute une chance pour toi, un peu de naïveté protège parfois de la boue qui traine sous le voile du miroir.

Cela te permet aussi d'affirmer sans crainte : "Moi au moins je ne suis pas comme eux, je ne m'abaisse pas à leur pitoyable niveau"

Il est en effet toujours assez amusant de voir que certains donneurs de leçons sont parmi ceux qui ont les mains les plus sales. Toi au moins je l'espère tu auras échappé au travers si commun: de la fin justifie les moyens. Je ne puis en dire autant mes mains sont pleines de boue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teneombre
Elu disparu


Nombre de messages : 6435
Age : 26
Niveau :
1 / 3001 / 300

Date d'inscription : 11/11/2007

Feuille de personnage
Lieu: Au Marché
Activité: Flâne
Race:

MessageSujet: Re: Baldwinng   Dim 1 Aoû - 11:10

Et moi, je suis étonné. J'étais persuadé d'avoir clos ce topic. Apparemment, c'était pas le cas (vilain Khyrec, je suppose que je l'avais laissé ouvert pour toi ^^).

Je mets les choses au point donc. Cette partie du forum est consacrée au recrutement. En temps que postulant, Baldwinng avait tout à fait les prérogatives pour avertir de son ban sur ce topic (je dis prérogatives, je devrais dire devoir mais nombreux sont ceux qui abandonnent/changent d'avis/quitte le jeux sans nous avertir. Donc pour éviter de rappeler une règle de politesse déjà bafouée, je préfère la modifier un peu).

De même cette partie accepte trois types de posts :
- Les réponses des postulants
- Les questions et commentaires des OCEs
- Les informations sur le passé du postulant par des alliés ou des invités bien renseignés

Ni plus ni moins. La seule dérogation que je laisse, c'est un peu de flood gentillé pour intégrer la recrue avant qu'elle ne soit acceptée (parce que faire un topic dans la taverne du chams verts juste pour quelques posts... bof).

Socrates, ton message n'entre dans aucun de ces cadres. En fait, il n'entre dans aucun des cadres du forum. Il s'aggit d'une attaque purement personnelle d'un non OCE sur un non OCE, aucun des deux étant nos alliés. Tu comprendras que je te serais gré à l'avenir de mesurer tes propos et que je t'invite, toujours à l'avenir, à inviter baldwinng sur ton forum ou à le Mp pour lui envoyer de genre de message.

Pour en revenir au sujet avant une fermeture du topic, je ne suis pas surpris par ces bans, juste déçu qu'ils arrivent bien après que les frats aient été rendus inoffensif, le tout, en plus, après de durs combats d'opinions sur de nombreux forums. Je vous souhaite un bon retour IRL si le ban est définitif ou sinon, j'attends avec impatience le moment où je pourrais à nouveau vous poutrer (j'avoue que je suis ennuyé par cette affaire... tous les noms de la BL que je connaissais sont bans... je suis obligé de refaire de la mémorisation avant de descendre à meru/Cyrosh... pas sympa).

A bientôt ou bon vent, au choix, Baldwinng. Je n'irais pas jusqu'à dire que ce fut un plaisir de te connaitre mais la rencontre n'est pas non plus entièrement désagréable.

Teneombre, scribe et chevalier de l'OCE

PS : vous êtes vaches... Y a 48 heures j'étais tranquillement en train de pioncer au milieu de la Mer Rouge et je suis en France depuis même pas 16h que je dois déjà rectifier certains tirs ^^ Tenez-vous un peu, j'ai l'impression d'être déjà au boulot xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baldwinng   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baldwinng
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Droiture et Sagesse sont l'essence de nos armes :: Recrutement :: Postulants à l'Ordre des Chevaliers & Cavaliers d'Etherius-
Sauter vers: